Chirurgie buccale

Chirurgie buccale

La chirurgie orale est une spécialité à la fois médicale et dentaire. Elle est pratiquée par un médecin ou un dentiste titulaire d’un diplôme d’études spécialisées en chirurgie orale (DESCO), créé en 2011. Elle est utilisée en cas d’infection dentaire grave, de cellulite infectieuse, ou lors de la réalisation de nombreuses avulsions buccales. Cette discipline a été mise à jour.

L’avis d’un dentiste

Votre dentiste normal ne peut pas pratiquer la chirurgie orale. Lorsqu’un chirurgien-dentiste effectue quatre années d’études pour obtenir le DESCO et qu’il décide ensuite de travailler comme chirurgien buccal, il n’est plus en mesure d’assurer simultanément les traitements dentaires habituels (implants dentaires, bridges, traitement des caries, détartrage, etc.)

Ainsi, si votre situation nécessite une greffe osseuse ou si vous avez un kyste, une tumeur bénigne de la mâchoire, une pathologie grave des maxillaires, des glandes salivaires ou des articulations temporo-mandibulaires, votre dentiste habituel vous orientera très certainement vers un autre praticien. Chirurgie buccale

Se préparer à la chirurgie

Dans la plupart des situations, votre dentiste, votre orthodontiste ou votre médecin (généraliste ou spécialiste) vous recommandera au chirurgien buccal en rédigeant une lettre en votre nom. Il expliquera ainsi par écrit pourquoi il estime qu’une consultation est nécessaire.

Le chirurgien-dentiste vous examinera d’abord avant de déterminer s’il convient ou non de prévoir des examens médicaux et radiologiques. S’il estime que cela sera bénéfique dans le cas d’une lésion suspecte, il peut choisir de réaliser une biopsie. Ces précautions sont destinées à assurer son diagnostic.

 

L’intervention chirurgicale sera ensuite réalisée sous anesthésie locale ou générale dans une phase ultérieure. Lorsque l’état de santé du patient le permet et que le traitement chirurgical n’est pas trop intrusif, l’anesthésie locale peut être utilisée.