IMPLANTS ZYGOMATIQUES EN TURQUIE

ZYGOMATIC IMPLANTS TURKEYUNE APPLICATION UNIQUE

Certains patients ont des problèmes médicaux qui les empêchent de bénéficier des implants dentaires classiques de l’arcade supérieure. Le principal problème est l’absence d’une qualité et/ou d’une quantité suffisante d’os alvéolaire (l’os de la mâchoire où sont situées les dents) dans la mâchoire supérieure, où les implants conventionnels sont souvent posés.

Les progrès technologiques ont permis de mettre au point des implants zygomatiques, une nouvelle forme d’implant dentaire pour le maxillaire (mâchoire supérieure). On les appelle implants zygomatiques parce qu’ils sont placés dans l’os zygomatique ; les humains ont deux os zygomatiques, un de chaque côté du maxillaire, à côté des sinus près du nez. Ces os sont facilement identifiables sur un visage car ils sont responsables de l’aspect des pommettes.

La principale restriction des implants zygomatiques est, comme on peut s’y attendre, qu’ils ne peuvent être utilisés que dans la mâchoire supérieure, car il n’y a pas d’os zygomatique à côté de la mandibule. En cas d’atrophie de l’os alvéolaire inférieur, une autre stratégie de traitement pour la dentition inférieure doit être proposée au patient.

POSE D’IMPLANTS ZYGOMATIQUES

Parce qu’ils sont placés dans des os plus élevés que le maxillaire, les implants zygomatiques sont beaucoup plus longs que les implants ordinaires.

 

L’utilisation d’implants zygomatiques est fréquemment couplée à la pose d’implants classiques dans l’os de la mâchoire pour augmenter la stabilité de la prothèse en bouche. Deux implants zygomatiques et deux à quatre implants conventionnels sont souvent nécessaires pour compléter l’armature requise pour la pose de la prothèse.

Quatre implants zygomatiques peuvent être utilisés dans les cas où la perte osseuse est importante ; aucun implant standard n’est nécessaire dans ce cas.

UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE

Les implants zygomatiques sont très récents, puisqu’ils ont été utilisés sur un patient pour la première fois en 1989.

Le professeur Per Ingvar Brnemark les a créés après avoir effectué plusieurs tests sur les os du crâne pour identifier la meilleure alternative aux implants placés dans l’os de la mâchoire.

AVANTAGES DES IMPLANTS ZYGOMATIQUES

– Même en cas d’atrophie osseuse importante de la mâchoire supérieure due à la perte de dents, ce type d’implant ne nécessite pas de greffe osseuse ni d’augmentation des sinus.

– Si les implants zygomatiques sont posés de manière appropriée, directement à proximité des sinus maxillaires, par un spécialiste disposant de l’expertise adéquate pour ce type d’implant, les problèmes potentiels dans les sinus maxillaires, comme dans le cas des implants conventionnels, sont pratiquement inexistants.

– Dans le cas des implants zygomatiques, la prothèse qui rétablit la fonction masticatoire et améliore l’esthétique du visage peut être implantée immédiatement.

– L’insertion des implants est assistée par ordinateur, ce qui permet au chirurgien de concevoir et de pratiquer l’intervention à l’avance. Par conséquent, les résultats sont assez prévisibles. IMPLANTS ZYGOMATIQUES EN TURQUIE

– Le temps de guérison est plus rapide qu’avec d’autres types d’implants, ce qui réduit la durée totale du traitement.

 

– Le taux de réussite de l’intervention est comparable ou supérieur à celui des implants traditionnels ou des mini-implants (plus de 95 %).

INCONVÉNIENTS DES IMPLANTS ZYGOMATIQUES

– La prothèse posée sur les implants zygomatiques doit parfois avoir une partie qui repose sur le palais du patient, ce qui réduit son confort et la qualité de sa phonétique, entre autres.

– Il ne doit pas y avoir d’indications de maladie ou de symptômes dans les sinus maxillaires.